Projet éducatif

Le Projet Educatif

 

Pour que parler anglais soit synonyme de plaisir et d’ouverture d’esprit

  • Apprendre à parler la langue anglaise
  • Développer l’aisance à l’oral
  • Apprendre en contexte pour y donner un sens (stages en anglais de vie en communauté, vente de livres anglais, cours de cuisine en anglais)
  • Développer la confiance des élèves à pouvoir y arriver
  • Accueillir tous les profils et adapter les enseignements en fonction
  • Mettre l’accent sur la bonne prononciation
  • Mettre de la joie dans les enseignements afin que les élèves soient heureux d’apprendre l’anglais

Faire découvrir la culture éducative britannique

  • Enseigner avec encouragements et compliments
  • L’esprit d’équipe : l’inclusion, le groupe pour arriver plutôt que chacun seul, se surpasser pour atteindre un but, la fierté d’appartenir
  • Mettre de la valeur sur les arts, la musique et le sport
  • Le Positivisme : on peut toujours trouver une solution
  • Développer le civisme, le respect d’autrui et l’attitude éco-citoyen.

 

 

PROJET EDUCATIF JACK N’ JILL

Ce document met en avant les valeurs de Jack n’ Jill et les raisons qui nous poussent, en plus de nos cours hebdomadaires dans nos différents centres de langues, à organiser des séjours linguistiques.

Offrir une opportunité de vivre la langue anglaise de façon concrète avec le quotidien
Tous n’ont pas les moyens, ni l’âge pour partir en séjour à l’étranger. Nous souhaitons offrir une opportunité aux jeunes français de vivre la langue anglaise comme s’ils étaient au pays.

Aucun niveau de langue n’est requis pour pouvoir participer à nos séjours car chaque enfant fera des progrès à son niveau. Les progrès seront étroitement liés à une bonne participation orale.

Des groupes de 8 participants par professeur maximum favorisent une bonne participation de chacun.

 

L’ENCADREMENT FAIT PAR DES PROFESSEURS

La spécificité de nos séjours réside dans l’encadrement des jeunes par une équipe de professeurs anglophones, le plus souvent originaire d’Angleterre mais aussi d’autres pays anglophones (les États-Unis, l’Écosse, le Canada…). Nos professeurs possèdent obligatoirement un diplôme universitaire de leurs pays d’origine, un diplôme permettant d’enseigner leur langue maternelle comme langue étrangère (TEFL) ou un BAFA s’ils ont grandi en France mais sont bilingues.
Le nombre de professeurs est de un professeur pour huit jeunes maximum. Chaque professeur reste avec son même groupe pendant la totalité du séjour, y compris pendant les repas et les veillées, bien qu’il puisse avoir des moments où l’ensemble des stagiaires se réunit, pour les veillées autour du feu de camp par exemple.

Durant le séjour, les professeurs doivent le plus souvent possible s’exprimer avec leur langue maternelle. Ils sont garants du bien-être et de l’intégration des jeunes et organisent les activités détente, sportives et les visites. Nous veillons à ce qu’ils soient aptes à résoudre tout problème pratique, même mineur.

La directrice de Jack n’ Jill est toujours sur le site à tout moment.

 

LE DÉROULEMENT DES JOURNÉES

Nous recherchons un apprentissage de la langue vivante telle qu’elle est parlée dans le pays. Aussi, tout le quotidien se passe en anglais.

Afin de mieux maîtriser les mécanismes de la langue et de se familiariser avec les règles de grammaire et autres « exceptions qui confirment la règle », les enseignants favorisent les  « méthodes actives ». Pour ce faire, nos professeurs recherchent à constamment échanger et impliquer les stagiaires dans les échanges oraux sur ce qu’ils sont en train de faire, ou ont fait hier, ou ce qu’ils vont faire après. Ceci permet de découvrir les temps du présent, du preterit et du futur. Les interventions orales demeurent une priorité et sont sollicitées.

L’enseignement a lieu de façon active, sous forme d’activités liées à la vie quotidienne. Ainsi la préparation des repas est un moment clé des apprentissages : reconnaître le vocabulaire des aliments, des ustensiles, des parties d’une cuisine, et apprendre les verbes de la confection culinaire : cut, slice, put, stir, mix, put away, get out …. et la propriété « wash, dry, scrub, sponge, tea towel, washing-up liquid, essentiel pour la vie dans un pays anglo-saxon. Ces ateliers fournissent une source riche en d’autres domaines de vocabulaire notamment les chiffres (pour le poids dans les recettes et le température du four, et l’heure dans le temps de cuisson). Les repas ayant lieu trois fois par jour, les enfants ont largement l’opportunité de bien maîtriser tous ce langage à leur rythme.

Ces moments sont aussi des moments conviviaux et d’expression artistique, que beaucoup d’enfants ne connaissent pas avant de venir à un séjour Jack n’ Jill.

L’action et une obligation à communiquer pour pouvoir accomplir ce qui est à faire donnent un sens à leur apprentissage. Ainsi, les journées sont rythmées par des  ateliers pâtisseries et de cuisine anglaise le matin, où les élèves doivent décrypter la recette en anglais (avec jeu de compréhension à l’appui) avant de pouvoir procéder à la réalisation des pâtisseries ou des plats. Unir l’utile à l’agréable et les résultats sont délicieux pour la grande satisfaction de tous.

Typiquement pendant la cuisson, il y a du temps pour des jeux de Baseball anglais (Rounders) ou des jeux de société à l’intérieur s’il fait mauvais. Les règles sont présentées en anglais avec des mimes ou gestes pour appuyer le sens, et puis le jeu se déroule avec des paroles en anglais « Throw the ball ! pass the ball to the bowler…. Run !…Out !…How many rounders ?… »

Les après-midi seront dévoués à l’Atelier d’arts plastiques de la semaine (peinture sur T-shirt, calligraphie, héraldique, sceaux en plâtre…) qui est un projet créatif qui dure toute la semaine. Cette activité permet une réflexion créative murie avec une recherche et discussion en anglais tout au long du projet. L’enfant ainsi, vise le résultat de son projet, et l’anglais devient le fond sur lequel est tissé le projet.

 

VIVRE ENSEMBLE POUR DEVENIR CITOYEN DE DEMAIN 

Vivre ensemble, c’est rencontrer l’autre, dans un contexte où la démocratie est le moyen permettant les prises de décision du groupe, dans le respect des lois et du principe de laïcité. La rencontre de l’autre est permise par le brassage et la mixité (des genres, sociale et géographique) que nous souhaitons offrir par nos séjours et qui reflètent la société d’aujourd’hui. Mais si cette mixité nous apparaît nécessaire à la construction de chaque individu, elle ne peut porter ses fruits que si elle est maîtrisée et encadrée par les notions de laïcité, de fraternité et de respect. Nous veillons à instaurer sur tous nos séjours ces différents principes en rappelant, si nécessaire, le cadre de la loi et en définissant, collectivement ou non, les règles de vie du séjour.

Par ailleurs, nous veillons à ce que chacun puisse s’exprimer par le biais de différents outils : agoras quotidiennes, retour sur la journée, discussions individuelles informelles… et ce quel que soit l’âge des jeunes. 
Enfin, nous défendons sur nos séjours le principe de laïcité. Tout en respectant les convictions individuelles de chacun, nous ne ferons pas de prosélytisme (exemples : repas sans connotations religieuses, pas de signes religieux ostentatoires). La finalité étant la rencontre de l’autre plutôt que l’isolement.

 

POURQUOI FAIRE EQUIPE ? 

Les stagiaires sur nos séjours sont organisé en deux équipes. 
« Faire équipe » suppose non seulement de partager un même projet, mais également d’avoir différentes compétences comme savoir écouter les autres, savoir développer des processus de coopération plutôt que de surenchère ou de compétition… On ne peut « faire équipe » que si chacun coopère. Tandis que le groupe se forme quasi spontanément, l’équipe nécessite une organisation, des énergies, des méthodes d’action. L’esprit d’équipe pousse les individus à compter davantage les uns sur les autres, à développer des tactiques collectives – le contraire de l’égoïsme – et à s’épauler dans la difficulté. 

Nos séjours sont organisés autour de challenges en équipe tout au long du séjour pour favoriser cet esprit d’équipe et des échanges nécessaires à l’accomplissement des tâches. Chacun à la possibilité de contribuer à la réussite de son équipe et à être valorisé pour sa contribution. Ainsi, un jeune garçon stagiaire était tout fier de raconter à sa mère qu’il avait réussi à collecter 25 objets de déchets lors de notre ballade verte et ainsi gagner 50 points pour son équipe…

 

L’AUTONOMIE AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

L’autonomie est la capacité de quelqu’un à ne pas être dépendant d’autrui. L’autonomie ne se décrète pas, elle se construit. Selon les enfants (âge, maturité, investissement, comportement), la quête de celle-ci sera évidemment très différente et le rôle des adultes sera déterminant dans la réalisation de cet objectif (mise en place d’outils et d’un fonctionnement adapté). 

Chez les plus jeunes, notre enjeu est de développer leur autonomie : acquérir les gestes d’hygiène du quotidien, et participer à la préparation des repas et au nettoyage après, prendre des décisions simples mais engageantes (qui fait quoi quand c’est leur tour de laver ou de préparer les repas), connaître ses propres besoins et être capable de les exprimer, etc.

Chez les plus grands, notre enjeu est de favoriser leur autonomie afin qu’ils deviennent acteurs de leur séjour. Cela passe par le choix des menus de la semaine, comment accomplir un défi d’équipe, comment répartir des tâches au sein de leur équipe, des temps libres, des règles collectives pour le travail en équipe. L’autonomie passe par la responsabilisation des jeunes. Pour cela, l’adulte doit accepter que les jeunes ne fassent pas comme il l’aurait fait et accepter qu’il se trompe. L’adulte doit être présent pour le guider, le conseiller et l’informer sur les conséquences de ces choix ; mais également le rassurer et prendre le relais si nécessaire. 

 

DECOUVRIR POUR ÉVEILLER SON SENS CRITIQUE ET S’OUVRIR AU MONDE

Par nature, les séjours de vacances permettent aux jeunes de sortir de leur quotidien et sont ainsi sources de nouveauté. Aussi, séjourner chez Jack n’ Jill, c’est se donner l’occasion de s’ouvrir à de nouveaux horizons et environnements, de nouvelles personnes (camarades et adultes), de nouvelles activités (sportives, artistiques, culturelles, etc.), de nouvelles cultures (la culture anglaise ou américaine) et ainsi être en situation de découvrir le monde qui nous entoure. Chaque jeune pourra s’y retrouver et s’enrichir en fonction de sa sensibilité. Par ailleurs, nous voulons donner du sens à ce que les jeunes découvrent, voient, entendent, sentent, touchent, afin qu’ils profitent pleinement de leur passage chez Jack n’ Jill en revenant avec le maximum de vocabulaire appris, de choses à raconter et de souvenirs pleins la tête.

L’OUVERTURE A LA CULTURE ANGLO-SAXONE 

Le Sport et  l’Art sont omniprésents dans l’éducation et la culture britannique. Nous les considérons comme étant aussi efficaces et porteurs d’instruction que l’apprentissage scolaire et essentiels à former de jeunes êtres équilibrés et épanouis.

Ainsi, le Sport et l’Art ont une grande place dans nos séjours : challenges de cordes à sauter, saut en trampoline où le dépassement de son propre record vaut des points et permet ainsi à chacun d’en gagner et progresser. Cela encourage les enfants non-sportifs à faire du sport et à être fier de leurs progrès. Apprécier chacun là où il est, en évitant la comparaison, est une de nos valeurs de base.

Le civisme est très important aux pays anglo-saxons, ainsi les points sont distribués pour la gentillesse vers autrui, l’aide à la communauté et une bonne attitude (respectueux envers l’autre, positivisme, compliments plutôt que critiques…).

 

PRÉSERVER SON ENVIRONNEMENT

Au quotidien, Jack n’ Jill  s’inscrit dans une démarche de développement durable au niveau de son siège et de son centre de vacances (certification en cours). Il apparaît donc évident que cette démarche soit aussi au cœur de nos séjours, mais en anglais. Ainsi, par le biais de différentes actions menées par les équipes d’encadrement (affichage en anglais de sensibilisation, tri sélectif, chasse au gaspillage, « randonnée verte », etc.), nous voulons sensibiliser les jeunes à l’impact des comportements quotidiens sur l’environnement et à l’importance (selon Jack n’ Jill) de le préserver.

 

L’ENFANT : UN INDIVIDU AU SEIN DU GROUPE

Nous ne pouvons dissocier le principe de « séjours de vacances » à la notion de « groupe » ; et c’est bien cette notion de « groupe » qui va orienter notre réflexion pour organiser notre séjour : activités, repas, vie quotidienne, transports, etc. toujours dans le sens du bien collectif. Toutefois, nous attendons de nos équipes encadrantes qu’elles considèrent chaque enfant comme un individu à part entière avec ses propres demandes, besoins, questionnements, craintes… Et si le bien commun ne nous permet pas toujours de répondre aux exigences d’un enfant, nous devons en revanche continuellement veiller à le prendre en considération, l’écouter et lui apporter une réponse, afin que chaque enfant puisse trouver sa place. Le maximum sera fait pour répondre à ses attentes (ainsi qu’à celles de sa famille et/ou de la collectivité partenaire) dans la mesure où celles-ci n’entrent pas en contradiction avec le groupe, nos valeurs, le principe de laïcité ou la loi.

 

DES SÉJOURS POUR S’EPANOUIR…

Puisque nous nous distinguons des milieux éducatifs habituels (famille et école), la notion de plaisir doit être centrale car c’est le garant d’un enfant disponible et ouvert aux apprentissages.

De même, les séjours se déroulant pendant les vacances, ils doivent être également un moment privilégié pour se reposer ! Il est donc essentiel pour Jack n’ Jill que tous les jeunes se sentent heureux et épanouis pendant leur séjour. Nous y veillons en adaptant le contenu des séjours (choix du pratique loisir, choix du pratique arts plastiques…), par une gestion adaptée des temps libres et des temps d’apprentissage dans son groupe.

L’équipe d’animation joue également un rôle essentiel pour rendre « l’ambiance » du séjour la plus agréable possible et permettre l’accomplissement de cet objectif. Il nous semble nécessaire qu’elle-même travaille dans des conditions agréables et qu’elle prenne également du plaisir pendant le séjour. C’est pourquoi nous favorisons particulièrement la cohésion d’équipe Jack n’ Jill.

 

LES REPAS

Dans notre centre de vacances, nous cherchons à reconstituer le plus possible la vie en Angleterre. Il y a des petits déjeuners typiquement anglo-saxons avec saucisses pour English Day, pancakes pour America Day… Le déjeuner reste un repas léger mais pris quand même autour de la table. La préparation des repas devient un « atelier cuisine » réel et authentique fournissant d’excellents raisons pour maitriser le vocabulaire autour des aliments, des ustensiles et la cuisine. « Where are…? » « where is … ? » « Can I have…. ? » « Can you pass me the … ? » « Can you cut the tomatoes ? » « Can you put the water on to boil ? » De simples instructions répétitives autour des repas, trois fois par jour, permettent aux enfants de développer réellement une aisance avec tout le vocabulaire du quotidien.

 

LES SORTIES

Par beau temps, le stagiaires font une sortie sportif en Découverte le jeudi : kayak, poney, randonnée pédestre… Ces sorties sont choisies selon l’âge et le nombre des stagiaires. Le déplacement se fait par transport en commun, si nécessaire, les tickets de transport étant fournis par Jack n’ Jill.

Ces excursions fournissent un environnement nouveau afin d’apprendre du vocabulaire nouveau qui sera étudié avant le départ. Associer le plaisir et l’anglais étant au cœur de notre projet, ces sorties sont en général source de fabuleux souvenirs.

Pour ces excursions, des paniers pique-niques sont préparés par les enfants avant le départ.

 

L’HÉBERGEMENT

L’hébergement se compose de dortoirs séparés garçon et fille, avec une salle de bains pour 8 stagiaires, dédiées garçon ou fille. Nos valeurs de respect de l’autre et de notre environnement, de responsabilisation de soi passent tout naturellement par le partage des tâches quotidiennes y compris le nettoyage des lieux en fin de stage, mais ceci fait parti des challenges en équipe et les enfants s’y mettent de très bon cœur.